Visites d'entreprise

Les visites d’entreprise et culturelles, outil pédagogique et élément important de notre stratégie vers une Entrepreneurial School

Décoration (industrie)Rien ne vaut une expérience sur le terrain pour découvrir la réalité de la vie professionnelle. Les visites d’entreprise, de même que les visites à caractère culturel, sont un précieux complément à nos cours et servent à approfondir des thèmes abordés en classe et à découvrir des aspects inédits. Une visite d’entreprise ne s’improvise pas. Afin d’avoir l’impact pédagogique souhaité, elle nécessite une préparation en amont, un encadrement pendant ainsi qu’une exploitation en aval.

Faire connaître la réalité de la vie professionnelle et développer des compétences entrepreneuriales

Les visites d’entreprise servent à découvrir la vie professionnelle et à connaître la réalité des métiers. Grâce aux contacts avec les professionnels, les étudiants ont une meilleure compréhension du fonctionnement d’une entreprise et de ses différents services. C’est aussi l’occasion pour les jeunes de mieux connaître les différents métiers ainsi que les exigences sur le terrain.
Visiter une entreprise, c’est aussi développer des compétences entrepreneuriales, notamment les softs skills, de plus en plus recherchés par les employeurs, tels que l’esprit d’initiative, le goût d’apprendre, la curiosité intellectuelle, le sens du travail bien fait, la créativité, l’esprit d’équipe, le goût du dépassement et bien d’autres.

Comment trouver la bonne entreprise

Il est important de choisir une entreprise en fonction d’objectifs d’apprentissage précis. Idéalement, il existe un lien entre la partie théorique traitée en cours et le contenu exposé lors de la visite. Afin de trouver la bonne entreprise, les enseignants pourront recourir à leurs propres contacts, aux contacts qui existent en interne, au réseau des parents d’élèves. L’expérience montre de même que beaucoup d’entreprises sont très intéressées par l’échange avec le milieu scolaire et que très souvent des visites peuvent avoir lieu à la suite d’une demande spontanée.
Une autre piste est de miser sur l’esprit d’initiative des élèves. Certains de nos élèves ont des parents entrepreneurs voire des connaissances dans le monde des affaires. L’une de nos missions, en tant qu’école entrepreneuriale, est précisément de développer l’esprit d’entreprise et le sens de la responsabilité de nos élèves. Que de plus motivant pour les jeunes que d’établir eux-mêmes un premier contact voire de se charger de toute ou d'une partie de l’organisation de la visite ?

Bien préparer la visite en amont

Une sortie culturelle ou une visite d’entreprise ne s’improvisent pas et nécessitent un travail de préparation aussi bien avec la personne de contact de l’entreprise qu’avec les élèves.
Préalablement, l’enseignant doit faire parvenir à son interlocuteur en entreprise des informations générales sur les élèves, leur niveau de connaissances ainsi que les principaux objectifs pédagogiques à atteindre pendant la visite. Il voit avec le dirigeant quels métiers présenter aux élèves et quels témoignages de salariés pourraient être intéressants.
Parallèlement l’enseignant prépare la visite avec sa classe.
Dans un premier temps, il sensibilisera les élèves au fait qu’ils sont des ambassadeurs de notre école et que l’impression qu’ils laissent lors de la visite est cruciale pour l’image de marque de notre établissement. Il établira notamment des règles précises à respecter pendant la visite notamment en matière de tenue vestimentaire, en matière d’utilisation du téléphone portable et concernant la politesse en général (absence de bavardage, pas de chewing-gum, etc.).
Par la suite, les élèves pourront être amenés à faire une recherche au sujet de l’entreprise afin de mieux la connaître et la situer. On peut également leur demander de préparer un jeu de questions auxquelles il s’agira de trouver une réponse lors de la visite.

Assurer un encadrement adéquat pendant la visite

L’encadrement pendant la visite est d’une importance capitale. Tout comportement inadéquat doit être sanctionné sur le tas.
Afin de tirer le meilleur partie de la visite, les élèves sont invités à prendre des notes, voire des photos ou vidéos (après avoir demandé la permission du responsable) et questionner leurs interlocuteurs.

Assurer le suivi après la visite

La visite n’est pas une fin en soi.
Afin d’en tirer pleinement profit, il importe d’en tirer les principaux enseignements. Ceci peut se faire de différentes manières. On peut en faire une évaluation sur base d’un questionnaire afin de vérifier les acquis. On peut en faire un bilan afin de faire ressortir les concepts généraux, les idées générales applicables et transférables dans toutes les organisations. L’enseignant peut également préparer des activités en prolongement de la visite: exposés à partir de documents de synthèse réalisés par les élèves, rapport personnel, rédaction d’un article de synthèse, etc.
Un autre aspect à ne pas négliger est la communication autour de la visite. Ici encore on peut responsabiliser les élèves afin qu’ils rédigent eux-mêmes, éventuellement avec l’assistance d’un professeur de langues, un communiqué pour le site internet, un publication pour la page Facebook de l’école ou un article à publier dans la presse. Des photos illustrent utilement ces productions.

Fournir un feed-back et remercier l’entreprise

Les responsables d’entreprise s’investissent énormément dans ces projets. La moindre des courtoisies est d’envoyer une lettre de remerciement écrite et signée par les élèves. L’idéal est de transmettre, en plus, un feed-back avec quelques traces des travaux réalisés.
first previous next last