BA



Avec la mise en place du système dit « processus de Bologne », la référence pour les formations de type court se situe de plus en plus et tout naturellement au niveau du premier grade de l’enseignement supérieur, qu’est le « bachelor », typiquement situé au niveau bac+3.

Les études d’employabilité des diplômés du BTS menées en 2013 et en 2016 sur demande de l’ECG et par un institut indépendant ont entre autres montré que les diplômés du BTS Gestionnaire comptable et fiscal sont de plus en plus nombreux à continuer leurs études en vue d’obtenir un diplôme de « bachelor ».

business-brainstorming-between-man-and-woman-in-the-office-picjumbo-com.jpg



De nombreuses universités et hautes écoles étrangères, tout comme l’Université du Luxembourg, admettent sur dossier des diplômés d’un BTS de l’ECG afin de leur permettre de poursuivre leurs études en vue de l’obtention d’un diplôme de « bachelor ».

Pour les diplômés du BTS Assistant de direction ainsi que du BTS Gestionnaire en commerce et marketing l’ECG a notamment conclu des partenariats avec

  • Haute École de Namur-Liège-Luxembourg (Hénallux)
  • Haute École Libre Mosane (Helmo)
  • ICN ARTEM Business School
  • Coventry University

Pour les diplômés du BTS Gestionnaire comptable et fiscal de telles passerelles sont également possibles, mais l’ECG est allé un pas plus loin en s’associant à l’Université du Luxembourg pour mettre en place un programme commun qui résulte dans la délivrance d’un diplôme de « bachelor » délivré par l’Université du Luxembourg en partenariat avec l’École de Commerce et de Gestion – School of Business and Management (ECG). Ci-dessous ce programme est décrit plus en détail.

first previous next last