Standing Desk

2GCG ECG  : Classe debout - un projet innovant et unique  au Luxembourg

 

Snapshot_1_19-12-2018_18-11.png

Les adolescents d’aujourd’hui passent environ 85% de leur temps réveillé en position assise, dont en moyenne 4,5 heures en salle de classe et le reste pour les repas, devoirs, transports et loisirs.

Ceci engendre une multitude de dangers immédiats et futurs pour leur santé:

( Sources: Dr. James Levine, Mayo Clinic )

Ces dangers réels et scientifiquement prouvés ont donné lieu à des projets de pupitres debout ( standing desks ) dans beaucoup d’écoles de plusieurs pays européens                    ( notamment en Allemagne et en Suisse ) et aux États Unis et les résultats sont plus qu’encourageants, non seulement au niveau des facteurs de santé, mais également en ce qui concerne la concentration et les résultats des élèves.

L’École de Commerce et de Gestion, de par la spécificité de ses formations vise un marché du travail avec des métiers à fort pourcentage de travail assis et voilà une autre raison pour laquelle le projet des « standing desks »  – initié par les enseignants EPS – a pu voir le jour pour la rentrée 2018/2019.

Outre les bienfaits immédiats pour les élèves ET les enseignants il y a donc également une sensibilisation pour les carrières futures de nos élèves.

Le projet-pilote a ainsi pu démarrer en septembre 2018 avec une classe de 2ème ES, composée de 14 élèves, tous(tes) volontaires.

Pour cela, l’ECG a autofinancé et fait l’acquisition d’une trentaine de pupitres debout ( Alphabetter Desks ) réglables en hauteur et d’une trentaine de tabourets ( Alphabetter stools), également réglables en hauteur individuellement pour chaque élève.

Les élèves jouissent d’une entière liberté pour adapter leur position tout au long de la journée scolaire entre position debout, mi-assise et assise ( à l’aide du tabouret ). On parle de position assise dynamique.
Les premiers feed-backs – aussi bien des élèves que des enseignants ( également volontaires pour assurer les cours dans cette classe pilote ) – sont plus qu’encourageants, bien que subjectifs.

Ainsi, les élèves témoignent d’une concentration accrue tout au long de la journée de cours, d’une sensation de fatigue moins prononcée ou encore d’une baisse d’hyperactivité.

En ce qui concerne les enseignants, ils louent les bienfaits de pouvoir interagir avec leurs élèves à la même hauteur, de la manière dynamique d’organiser rapidement d’autres dispositions en ce qui concerne les pupitres ou encore de l’atmosphère agréable qui règne en classe.

D’autres évaluations ( capacité de concentration ) et tests ( composition corporelle, mobilité) auront lieu au courant du deuxième trimestre et permettront d’avoir des données objectives par rapport aux bienfaits de cette nouvelle manière d’enseigner.

On y reviendra bien sûr  plus en détail dans cette rubrique en temps utile.

Un projet innovant qui colle plus que tout autre au slogan de notre école «  Living the future today. »

Emission à la télé Luxembourgeoise du 18 décembre 2018

first previous next last